Poulet au miso, gingembre et citron vert d’Ottolenghi

Poulet au miso, gingembre et citron vert d’Ottolenghi - la cerise sur le maillot
Poulet au miso, gingembre et citron vert d’Ottolenghi – la cerise sur le maillot

Ottolenghi ou l’art de transformer de simples cuisses de poulet en plat whaouu

Du poulet sous toutes ses formes chez nous

A la maison, nous aimons beaucoup le poulet. Nous l’achetons fermier et labellisé parce que ça fait vraiment la différence et il revient toutes les semaines au menu, sous différentes formes.

Le poulet rôti du dimanche est un rituel qui fait plaisir à tout le monde. A moi car je n’ai pas à réfléchir au menu, à la smala qui adore ça et qui se réjouit dès que la bonne odeur se répand dans la maison (et ça m’épargne le « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? »), à nos 2 chiennes, Olly et Yoko, qui héritent des morceaux que je récupère sur la carcasse. Elles campent à la cuisine dès qu’elles sentent le doux fumet du poulet rôti (je fais évidemment attention à ne pas leur donner de petits os).

Pour varier les plaisirs, il m’arrive de cuisiner d’autres morceaux et notamment des cuisses, au grand dam de nos 2 poilues qui de fait n’ont pas droit à leur part. Il y a quelques recettes sur le blog si ça vous dit :

Des cuisses de poulet avec la Ottolenghi touch

Les cuisses de poulet, c’est vrai que ça fait plaisir mais on est loin de la grande cuisine, on est d’accord. Mettez Ottolenghi dans la boucle et vous verrez qu’il vous transforme la chose en pur délice. Un véritable magicien ce monsieur.

J’ai donc tenté une recette de son livre « Simple » que j’avais repérée depuis longtemps, les cuisses de poulet au miso, gingembre et citron vert, 3 ingrédients que j’adore, c’est pourquoi la recette m’avait fait de l’œil. Après quelques adaptations mineures, le verdict est tombé : Ré-ga-la-de ! Le plat a été dévoré, saucé, complimenté, le festival de la joie pour la cuisinière (moi donc).

Comme souvent chez Ottolenghi, la liste des ingrédients est assez longue, d’où mes petits arrangements. J’ai remplacé le mirin par du vinaigre de cidre, les piments rouges par du piment d’Espelette (une autre de mes marottes), l’huile de tournesol par de l’huile d’olive (je préfère) et j’ai fait mariner le tout car j’avais le temps et que ça ne pouvait pas nuire.

Étant donné la cascade de compliments que m’a valu ce plat, même si j’ai oublié de prendre la photo après cuisson, et que la photo que je vous propose a été prise vite fait avec mon téléphone, je ne pouvais pas ne pas partager cette recette avec vous. La voici donc (en attendant une meilleure photo car ce plat reviendra au menu c’est certain) ! Pour la recette d’origine, ça se passe page 230 du livre « Simple » d’Ottolenghi.

Poulet au miso, gingembre et citron vert d’Ottolenghi - la cerise sur le maillot

Poulet au miso, gingembre et citron vert d’Ottolenghi

Des cuisses de poulet en version whaouu avec la Ottolenghi touch : du miso, du gingembre, du citron vert.
Préparation 10 minutes
Cuisson 1 heure 10 minutes
Marinade (facultatif) 4 heures
Imprimer Epingler Enregistrer la recette
Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 4 cuisses de poulet
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable à défaut du sirop d’agave ou du miel
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja salée
  • 2 cm de gingembre frais pelé et râpé
  • 1 gousse d’ail pelée et pressée
  • ½ citron vert bio le jus et le zeste
  • 2 cuillères à soupe de coriandre ciselée
  • 5 oignons tiges cébettes en tronçons.
  • 1 cuillère à café de piment d’Espelette
  • Sel
  • 40 g de miso blanc

Préparation

  • Cuire les cuisses dans une poêle à feu moyen-vif sur les 2 faces en les retournant plusieurs fois pendant 8 à 10 minutes. Les saler.
  • Dans un plat à four, mélanger tous les ingrédients de la marinade (ne pas saler).
  • Bien enrober les cuisses de poulet de marinade, les tourner peau vers le haut, couvrir le plat avec du papier aluminium et réserver au frais si vous avez le temps de faire mariner, sinon passer directement à la cuisson.
  • Préchauffer le four à 200° C à chaleur tournante.
  • Enfourner le plat couvert de papier d’aluminium pendant 20 minutes.
  • Retourner les cuisses, recouvrir avec l’aluminium et poursuivre la cuisson 30 minutes.
  • Retirer l’aluminium, remettre les cuisses peau vers le haut et cuire encore 15 minutes.
  • Vous pouvez accompagner ce plat de légumes de saison rôtis (pour optimiser l’utilisation du four), c’est très bon !

Informations nutritionnelles pour 1 personne

Calories: 363kcal | Glucides: 6g | Protéines: 24g | Matières grasses: 26g | Lipides saturés: 7g | Lipides polyinsaturés: 5g | Lipides monoinsaturé: 12g | Fibres: 1g | Vitamine C: 6mg | Vitamine D: 0.1µg | Vitamine E: 1mg | Vitamine K: 38µg | Calcium: 36mg | Fer: 2mg
J’aime voir mes recettes chez vousIdentifiez-moi avec @lacerisesurlemaillot

Publications similaires

2 commentaires

  1. Bonjour Stéphanie,
    Dans la liste des ingrédients et les instructions, le miso n’apparaît pas. Est-ce un oubli ou bien as-tu fait l’impasse dessus ? Si c’est un oubli, quel miso utiliser ? Merci et belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noter la recette